Qualité & sécurité

Atouts de la viande suisse

Rinder_Auslauf
La production de viande est-elle plus respectueuse des animaux et de l’environnement en Suisse qu’à l’étranger? Tu trouveras ici les principales questions et réponses sur la différence.

De nombreux arguments plaident en faveur de la viande d’origine suisse plutôt qu’étrangère. En effet, notre pays n’est pas seulement bien adapté à la détention d’animaux sur le plan géographique. Des lois strictes et d’autres facteurs garantissent également un niveau élevé de bien-être animal et de sécurité alimentaire.

Comment le bien-être des animaux est-il assuré?

La Suisse dispose de l’une des législations les plus sévères au monde en matière de protection des animaux, dont le respect est garanti par des contrôles indépendants. De plus, notre agriculture produit à plus petite échelle: la viande suisse provient en grande partie d’exploitations familiales qui élèvent des troupeaux de taille raisonnable. La plupart des exploitations se conforment volontairement aux directives des prestations écologiques requises (PER) et participent à des programmes tels que «SRPA» (sorties régulières en plein air) et «SST» (système de stabulation particulièrement respectueux des animaux).

Nos animaux reçoivent-ils un fourrage respectueux des espèces?

Les animaux de rente suisses reçoivent un fourrage respectueux de l’environnement, respectueux des espèces et sévèrement contrôlé. Les ruminants reçoivent plus de 80% de fourrage grossier, c’est-à-dire de l’herbe et du foin – et peu d’aliments concentrés. La nourriture des animaux ne contient ni organismes génétiquement modifiés (OGM) ni farines animales. En outre, en Suisse, il est strictement interdit d’utiliser des hormones et des antibiotiques destinés à stimuler la performance.

D’où vient le fourrage de nos animaux de rente?

La Suisse produit elle-même 85% de la nourriture des animaux. La part de nourriture importée concerne les aliments concentrés – en particulier pour le soja, dont 95% proviennent d’une production durable certifiée. Une grande partie est constituée de sous-produits qui, sinon, ne seraient pas utilisés.

Qu’en est-il de la consommation d’eau destinée à la production de viande?

La production de viande utilise de l’eau, c’est un fait. Mais en Suisse, il y a suffisamment d’eau et nos animaux de rente ne privent personne d’eau potable. La consommation d’eau fraîche imputable à l’agriculture n’est que de 2% en Suisse, contre 70% à l’échelle mondiale. Et seule une partie de ce pourcentage est destinée à la production de viande et de lait.

Quelle quantité d’antibiotiques nos animaux de rente reçoivent-ils?

En Suisse, les antibiotiques ne peuvent pas être administrés à titre prophylactique. Ils ne sont utilisés que lorsqu’un animal est malade et que son traitement le nécessite. Contrairement à ce qui se passe à l’étranger, la fourniture est contrôlée et documentée par un vétérinaire.

Y a-t-il des résidus d’antibiotiques dans la viande provenant de Suisse?

Non, car en Suisse, il existe un délai d’attente après chaque traitement antibiotique: pour éviter que des résidus n’arrivent dans notre alimentation, l’animal traité ne doit pas être abattu avant que le médicament n’ait été éliminé de son corps. Dans d’autres pays, cette règle ne s’applique pas, c’est pourquoi la viande importée doit être déclarée comme «pouvant contenir des antibiotiques».

Les terres cultivables destinées aux aliments végétaux sont-elles perdues pour la production de viande?

En Suisse, un peu plus des deux tiers des terres cultivables sont des prairies, trop escarpées ou situées à une altitude trop élevée pour être raisonnablement cultivées. Elles produisent donc de l’herbe pour nos animaux de rente, ce qui permet de fournir aux humains des denrées alimentaires de grande qualité telles que la viande et les produits laitiers.

Savons-nous avec certitude de quels animaux provient notre viande?

Grâce à un étiquetage systématique et à des documents d’accompagnement précis, la viande suisse peut être retracée de l’abattoir à la ferme. Cette traçabilité est un critère de qualité important de la viande produite en Suisse.

Apropos