Recette

Steak Porterhouse du gril avec chimichurri

Porterhouse Steak Chimichurri
  • Durée totale: 1 h 15 min
  • Temps actif: 55 min
  • Facile
Ce délicieux steak apporte un plus à toute soirée grillade. Savais-tu que le steak Porterhouse – tout comme le T-bone – provient du dos de l’animal? Contrairement à ce dernier, cependant, le Porterhouse comporte une plus grande quantité de filet.
Imprimer

Valeurs nutritives

1 portion contient env.:

  • 638 kcal
  • 43 g de protéines
  • 3 g de glucides
  • 51 g de lipides
  • Sans gluten
  • sans lactose

Préparation

Préparation de la viande

  • 1

    Sortir le steak du réfrigérateur 1 heure à l’avance.

  • 2

    Le badigeonner d’un peu d’huile.

  • 3

    Préparer le gril pour une chaleur directe et le préchauffer à environ 250° C.

  • 4

    Lorsque le gril est chaud, saisir le steak pendant 2-3 minutes par côté, un peu plus longtemps en fonction de l’épaisseur de la viande.

  • 5

    Placer le steak sur la zone indirecte.

  • 6

    Planter le thermomètre au centre de la viande sans toucher l’os.

  • 7

    Fermer le couvercle et laisser cuire pendant 5-10 minutes supplémentaires, selon la taille et le degré de cuisson souhaité.

Préparation du chimichurri

  • 1

    Peler et hacher finement l’ail et l’oignon, ainsi que le persil. Couper le piment dans le sens de la longueur, en retirer les graines et le hacher finement. Mettre tous les ingrédients dans un mortier et broyer finement. Ajouter le jus de citron vert et l’huile et mixer jusqu’à ce que la consistance soit similaire à celle du pesto. Peut être préparé à l’avance et conservé au réfrigérateur.

Préparation du beurre aux herbes

  • 1

    Mettre le beurre, le jus de citron et la moutarde dans un bol, éplucher l’ail, le hacher et l’ajouter. Remuer le mélange jusqu’à ce qu’il soit mousseux et presque blanc. Incorporer les herbes et les épices au mélange. Le beurre aux herbes peut être préparé à l’avance et conservé au réfrigérateur ou au congélateur.

    Accompagner de frites de patate douce ou d’une salade fraîche et de baguette.

En Suisse, les bœufs mangent 91,5% de fourrage indigène.

Et même plus chez la famille Gschwind. Dans la vidéo, Jolanda et Werner Gschwind te montrent où réside leur différence.