Recette

Kibbeh – boulettes de viande hachée au boulgour

Rezept_Kibbeh_Hackfleischknoedel_mit_Bulgur
  • Durée totale: 50 min
  • Temps actif: 50 min
  • Facile
On mange des boulettes de viande hachée partout dans le monde. Voici une recette de la variante du Proche-Orient, allongée avec du boulgour, frite et accompagnée d’une sauce au yogourt relevée.

Ingrédients

Pour FR pieces

  • 500 g viande hachée de veau suisse
  • 250 g boulgour
  • 1 oignon
  • 50 g pignons de pin
  • 180 g yoghourt nature
  • sel
  • 1 citron bio (jus et zeste)
  • 1 cc cumin en poudre
  • 2 cs huile d’olive
  • poivre de Cayenne
  • 1 pointe de couteau clou de girofle moulu
  • huile pour friture
  • 3 brins menthe poivrée fraîche

Valeurs nutritives

1 portion (sans courgette) contient env.:

  • 813 kcal
  • 39 g de protéines
  • 47 g de glucides
  • 51 g de lipides
  • Contient du gluten
  • Contient du lactose

Préparation

  • 1 Mettre le boulgour dans un saladier et recouvrir entièrement d’eau très chaude. Laisser gonfler env. 20 minutes. Égoutter au tamis fin.
  • 2 Pendant ce temps, peler l’oignon et le hacher finement. Faire griller les pignons de pin dans une poêle non graissée et laisser refroidir. Mélanger le yoghourt, du sel, un peu de jus de citron et le cumin puis réserver au frais.
  • 3 Mélanger la viande hachée avec l’huile d’olive, du sel, du poivre de Cayenne, le clou de girofle moulu, le reste de jus de citron et son zeste. Ajouter le boulgour, les oignons et les pignons puis mélanger vigoureusement.
  • 4 Former des boulettes ovales de la taille d’un œuf avec cette préparation.
  • 5

    Les jeter dans de l’eau salée légèrement bouillonnante et laisser cuire 5 à 6 minutes. Sortir les boulettes, bien les égoutter sur du papier absorbant puis les faire frire dans l’huile de friture bien chaude pendant 5 minutes. Sortir les boulettes, les égoutter brièvement sur du papier absorbant et servir avec le yoghourt et la menthe poivrée grossièrement ciselée.

    Accompagner de courgettes braisées au citron.

La Suisse, pays d’herbages.

Une grande partie des prés sont si pentus ou situés à si haute altitude qu’ils ne conviennent pas à l’agriculture et l’arboriculture. Les ruminants par contre valorisent l’herbe et fournissent du lait et de la viande de qualité.

Apropos