Préparation

Médaillons de bœuf parfaitement cuits

R4_Hero
  • Durée totale: 15 min
  • Temps actif: 15 min
  • Facile
Coupés dans la partie centrale du filet, les médaillons sont le fin du fin de l’animal. Nous devrions donc les apprécier en conséquence! Le goût et la texture de ce morceau noble sont particulièrement mis en valeur lorsqu’il est grillé à point.

Ingrédients

Pour personnes

  • 4 médaillons de filet de bœuf suisse (d’env. 4 cm d’épaisseur)
  • 2 cs huile
  • 4 brins romarin
  • 60 g beurre, en petits morceaux
  • sel
  • poivre du moulin

Valeurs nutritives

1 portion (sans pâtes) contient env.:

  • 381 kcal
  • 44 g de protéines
  • 0 g de glucides
  • 23 g de lipides
  • Sans gluten
  • sans lactose

Préparation

  • R4_step_by_step_1
    1 Sors les médaillons du frigo 1 heure avant de les préparer.
  • R4_step_by_step_2
    2 Si tu utilises un thermomètre à viande, pique-le maintenant au centre de la viande. Si tu aimes tes médaillons saignants, tu peux régler le thermomètre sur une température à cœur de 55° C.
  • R4_step_by_step_3
    3 Verse l’huile dans une poêle et fais chauffer à feu vif. Quand l’huile devient liquide comme de l’eau, elle est assez chaude et tu peux y mettre tes médaillons.
  • R4_step_by_step_4
    4 Saisis tes médaillons 1 minute de chaque côté. Ne pique jamais la viande avec ta fourchette pour la retourner, ça lui ferait perdre du jus inutilement.
  • R4_step_by_step_5
    5 Réduis la température à feu moyen. Ajoute le beurre et le romarin – et fais cuire les médaillons pendant encore 5 à 6 minutes en les retournant de temps en temps.
  • R4_step_by_step_6
    6 Pose ton majeur sur ton pouce et appuie sur la zone se trouvant sous le pouce. Si tes médaillons présentent la même résistance, ils sont parfaitement saignants. Si tu as utilisé un thermomètre, retire la viande de la poêle quand elle a atteint la température de 55° C.
  • R4_step_by_step_7
    7

    Sale, poivre et sers immédiatement.

    Accompagner de pâtes.

La Suisse, pays d’herbages.

Une grande partie des prés sont si pentus ou situés à si haute altitude qu’ils ne conviennent pas à l’agriculture et l’arboriculture. Les ruminants par contre valorisent l’herbe et fournissent du lait et de la viande de qualité.

Apropos