Recette

Pointe de grumeau de bœuf pochée au vin rouge

Rindsbrustspitz in Rotwein pochiert
  • Durée totale: 7 h 40 min
  • Temps actif: 40 min
  • Marinage: 12 h
  • Facile
Attention, la sauce au vin rouge tirée du fond de pochage est addictive! Elle se marie à merveille avec le bœuf tendre et le chou-fleur aromatique. Au fait, la pointe de grumeau de bœuf est un «special cut», propice à une valorisation durable de la viande.

Voici comment faire:

Le pochage

Valeurs nutritives

1 portion (sans pommes de terre sautées) contient env.:

  • 652 kcal
  • 44 g de protéines
  • 8 g de glucides
  • 39 g de lipides
  • Sans gluten
  • sans lactose

Préparation

  • 1 Peler les oignons, les couper en deux, les mettre dans un saladier avec le vin, le laurier, le poivre et les baies de genièvre. Ajouter la viande, bien mouiller, couvrir d’un film et laisser mariner toute la nuit au réfrigérateur.
  • 2 Retirer la pointe de grumeau du liquide et porter celui-ci à ébullition dans une cocotte. Baisser le feu pour que le liquide demeure juste sous le point d’ébullition. Ajouter la viande et, si nécessaire, de l’eau jusqu’à ce qu’elle soit complètement recouverte. Pocher au four préchauffé à 95° C pendant 6-7 heures.
  • 3 Deux heures avant la fin de la cuisson, nettoyer le chou-fleur, saler, ajouter la muscade, arroser d’huile d’olive et emballer le tout dans du papier sulfurisé. Disposer dans un petit plat à gratin et mettre au four.
  • 4 Dès que la viande est tendre, la sortir de la cocotte et la garder au chaud dans du film.
  • 5 Verser le liquide à travers une passoire dans une casserole et le faire réduire des deux tiers à feu vif. Saler et poivrer. Incorporer le beurre en petits morceaux au fouet. Ne plus laisser bouillir.
  • 6

    Couper la viande en fines tranches et la servir avec le chou-fleur et la sauce sur des assiettes préchauffées.

     

    Accompagner de pommes de terre sautées.

Encore plus léger

L’aiguillette de rumpsteak de bœuf est une alternative maigre à la pointe de grumeau pour cette recette.

Apropos